Comment calculer l’IMC en fonction de l’âge et du poids ?

L’indice de Masse Corporelle ou IMC est calculé à partir de la taille et du poids d’une personne et permet d’évaluer le statut pondéral et les risques pour sa santé en fonction de sa corpulence. Son appréciation diffère principalement selon l’âge et d’autres paramètres.

L’indice de masse corporel du sénior, de l’adulte et de l’enfant

Si l’indice de masse corporelle a un principe de calcul applicable à toutes les catégories de personne (rapport du poids en kg sur le carré de la taille en m²), il peut être apprécié différemment selon l’âge.

L’IMC des séniors

La mesure de l’indice de masse corporel chez les personnes âgées doit être comprise entre 21 et 24.99. Pour un sénior, un IMC dépassant les 30 kg/m2 révèle un surpoids.

Par contre, une valeur inférieure à 21 kg/m2 peut être un signe de dénutrition s’il s’agit d’une personne âgée d’au moins 70 ans. Bien sûr, ce résultat n’est pas le seul indice de dénutrition dont le diagnostic prend également en compte les valeurs biologiques comme l’albuminémie et la préalbuminémie. Un accompagnement de la personne âgée est nécessaire pour normaliser son IMC, grâce à une alimentation adaptée et équilibrée.

L’IMC idéal pour un adulte homme ou femme

L’IMC pour les femmes ou les hommes doit normalement se situer entre 18,5 et 24,9 kg/m². L’indice peut changer selon l’activité sportive, la génétique, l’état de santé et l’historique du poids de l’homme. Il peut être inférieur ou supérieur à la fourchette normale, mais cela n’est pas alarmant si vous n’avez aucun problème de santé ou une mauvaise appréciation de vous.

Le calcul de l’IMC de la femme s’effectue de la même manière que pour l’homme. Cet indice a tendance à augmenter à la ménopause à cause du dérèglement des hormones lié à cet état. Il est prouvé que la ménopause peut être à la base de la création ou de l’accroissement de graisses viscérales. Les graisses doivent être bien réparties dans le corps. Un excès de graisse abdominale est à éviter, car cela peut provoquer des maladies cardiovasculaires.

Le calcul de l’indice de masse corporel n’est pas valable chez la femme enceinte ou allaitante, les résultats étant dans ces cas faussés. Il en est de même pour les sportifs de haut niveau à cause de leur masse musculaire pouvant fausser l’appréciation de l’indice, ainsi que les personnes âgées d’environ 70 ans.

L’IMC chez l’enfant et l’adolescent

L’interprétation de l’IMC chez les enfants et adolescents en période de croissance doit se faire en tenant compte de l’âge et du sexe. Le calcul se réalise comme chez les adultes, prenant en compte le poids, la taille, l’âge et le sexe de l’enfant.

L’interprétation des résultats doit toutefois considérer la courbe de corpulence que vous trouvez dans le carnet de santé de l’enfant. Elle comprend en ordonnée l’indice de masse corporel et en abscisse l’âge du jeune compris entre 0 et 18 ans. On joint les deux données pour tomber sur un point qui permet de tracer la courbe en passant aussi par tous les autres points obtenus durant la croissance de l’enfant.

Conseils : Que faire quand l’IMC dépasse la fourchette normale ?

Si votre IMC excède les seuils de la normalité, vous n’êtes pas forcément en mauvaise santé ou en danger. N’envisagez pas tout de suite un régime pour maigrir. Vous devez tenir compte de votre métabolisme, l’histoire de votre poids, votre hérédité, votre comorbidité et bien d’autres paramètres.